AMD à la conquête des PC d’entrée de gamme avec ses APU Ryzen

Intel qui était resté longtemps sans concurrent sur le marché des PC voit son leadership remis en cause régulièrement ces derniers temps. Qualcomm souhaitant s’immiscer dans le monde des ordinateurs portables avec ses puces SnapDragon. Mais surtout, son vrai rival, AMD montrant un appétit grandissant avec ses puces Ryzen à destination des gamers. Sa dernière nouveauté : une puce combinant CPU et GPU, et qui pourrait sérieusement concurrencer Intel sur l’entrée de gamme des PC fixes.

AMD revient belle est bien dans le CPU

Alors qu’on pensait qu’AMD avait abandonné le marché du processeur, le fondeur, rival historique d’Intel, avait fait un retour fracassant l’année dernière avec ses processeurs estampillés Ryzen. Il aura fallu cinq ans, soit une éternité, pour que AMD revienne avec une toute nouvelle architecture dont les performances n’ont pas à rougir face aux produits Intel comparables.

En rupture totale avec l’architecture qui prévalait jusqu’alors, au nom peu clinquant de Bulldozer, et qui accusait un retard technologique irrémédiable face à Intel, AMD est reparti de zéro en mettant au point l’architecture Zen adoptant une approche SoC (System on a Chip), rassemblant plusieurs fonctionnalités sur une seule puce.

Les premières puces Ryzen avaient montré de belles prédispositions aux traitements multi-cœurs. Et cela avait séduit de nombreux gamers exigeants sur des configurations haut de gamme.

Une offre très compétitive

Mais cette fois-ci, toujours avec sa formule gagnante Ryzen, AMD vient d’annoncer deux APU, les Ryzen 5 2200G et 2400G. Ces puces ne sont pas des CPU car elles combinent à la fois une unité de calcul « classique » et une carte graphique de type Radeon RX Vega. Elles reprennent de plus les technologies des versions portables comme SenseMI pour la maîtrise de la consommation, et Precision Boost 2 pour augmenter de façon dynamique la fréquence des cœurs.

Et le tout à des prix très agressifs puisque la puce Ryzen 5 2200G a un prix conseillé de 99 dollars et la Ryzen 2400G, un prix de 170 dollars.

Bien sûr, l’APU Ryzen ne remplacera jamais une carte graphique de gamer dernier cri, mais peut proposer un très bon compromis en termes de rapport performances / prix pour l’entrée de gamme.

Une réelle solution pour l’entrée de gamme

En effet, si les performances sont à la hauteur de ce qu’annonce AMD, à savoir bien supérieures à celles d’un CPU Intel i5-8400, ce dernier étant uniquement doté d’un circuit émulant la GPU (Intel HD Graphics), AMD peut s’emparer du segment des PC de gamers d’entrée de gamme au détriment d’Intel. Car il est rare qu’un gamer, même peu exigeant, se satisfasse très longtemps de l’absence de vraie carte graphique. Et c’est en général le premier achat qui est réalisé au moment de l’upgrade des configurations dénuées de GPU à la base.

Mon Coin Design