Tout savoir sur la toiture végétale

La toiture végétale a vu le jour suite aux développements des techniques de construction et des matériaux de construction. Type de toiture considérée par beaucoup comme écologique, le toit végétal est procédé, à la fois complexe et très couteux. Pour son installation, elle peut se greffer sur une toiture en forme de pente comme sur celle qui est en terrasse. Encore très peu développer dans l’hexagone, la toiture végétale a le vent en poupe chez nos voisins européens et cela grâce aux nombreux avantages qu’elle offre. Voici quelques informations en plus sur ce type de toiture

Pourquoi faut-il opter pour une toiture végétale ?

Contrairement à ce qui se passe en France, la toiture végétale est déjà entrée dans les mœurs de la population en Allemagne, et cela depuis plusieurs années. Là-bas, pas moins de 15km² de toiture végétale sont construit chaque année, tandis qu’en métropole, on a encore beaucoup de peine à dépasser les 500 000m² de toiture végétale. Pourtant, nombreux sont les avantages que l’on a lorsque l’on dispose d’un toit végétalisé que ce soit en matière d’isolation, en matière de qualité de l’air ou encore au niveau de la biodiversité.

Pour ce qui est de l’isolation, les toits qui disposent d’une couche de végétaux possèdent une excellente performance en matière d’isolation, que ce soit au niveau thermique ou phonique. En effet, pour la pose des couches de végétaux sur la toiture, des couches de sol sont nécessaires afin de pouvoir les fixer. L’épaisseur de la couche du sol mis en place, combiné à ceux des végétaux forme une barrière protectrice qui absorbe toutes nuisances sonores venant de l’extérieur. Pour l’isolation thermique, la densité des deux couches, celle du sol et celle des végétaux, fait bénéficier les volumes intérieurs d’une excellente inertie : en hiver, il fait moins froid, en été, il faut moins chaud.

En plus de son excellente performance en matière d’isolation, un toit végétal est aussi bénéfique pour toute personne vivant près d’une maison aux toitures végétalisées. En effet, la toiture végétale permet d’améliorer, à une petite échelle certes, la qualité de l’air. Les végétaux suspendus sur le toit attirent les pollutions de l’air, ainsi que les poussières pour les assimilées. L’air est donc purifié.

Les toitures végétalisées ont fait beaucoup également pour la biodiversité en ville grâce à sa capacité à stocker l’humidité et qui crée une sorte de microclimat doux. Cela permet de contrer le phénomène dit « îlots de chaleur urbains », qui est la création de microclimat aux températures élevées causé par la concentration de chaleur. Une autre de ses avantages est sa capacité à favoriser la biodiversité de la faune et de la flore en ville grâce à son action qui attire sur elle différents animaux (insectes, pollinisateurs, diptères, etc.)

Dans le cas où la toiture végétale vous convient, faites appel  à un meilleur couvreur pour s’occuper des travaux.

Les freins qui empêchent la démocratisation de la toiture végétale

Les avantages du toit végétal sont indéniables, ils sont multiples et sont tous très bénéfiques, que ce soient pour les humains, ou pour l’environnement. Néanmoins, quelques inconvénients de taille restent à surmonter avant la démocratisation de ce type de toiture. L’une d’entre elles est que son prix qui reste, malheureusement, encore très élevé à cause des différents éléments nécessaires à l’obtention d’un toit végétal fonctionnel. En effet, mis à part le coût de construction de la toiture, qui est déjà assez élevé, le toit végétal nécessite la pose d’autres éléments qui sont tous indispensable : le feutre anti-racine, le substrat ou encore les appuis fixes qui vont empêcher que les végétaux se détachent. En plus de cela, le poids d’une toiture végétale étant très lourd, la structure de la maison doit être spécialement aménagée afin qu’elle puisse supporter le poids. Ce qui représente encore une autre source de dépense. 

Mon Coin Design