Les secrets d’une construction écologique

Nombreuses sont les raisons qui poussent les gens à construire une maison écologique. Outre la préservation de l’environnement, ce concept permet aussi de vivre dans une maison saine, de profiter d’un confort de vie optimal, mais aussi de faire des économies sur la facture de chauffage et d’énergie. Quelle que soit la technique et les méthodes de construction adoptées, ce sont la qualité et la nature des matériaux utilisés qui déterminent si la construction est écologique ou pas. Le présent billet vous en dira plus sur les matériaux les plus utilisés dans une construction verte.

Construction de maison écologique, les différentes options

Dans le cadre d’une construction écologique, plusieurs options s’offrent à vous. Parmi les plus connues d’entre elles figurent la maison à ossature bois, la maison BBC et la maison passive. Comme son nom l’indique, les maisons à ossature bois sont fabriquées en bois. Respectueuses de l’environnement, ces habitations sont prisées pour leur esthétique et leur légèreté structurelle. Leur construction peut être préfabriquée, ce qui rend leur mise en œuvre plus rapide. Il y a donc moins de travaux à faire. Une maison BBC, quant à elle se définit par un logement basse consommation. Ce type de construction est marqué par ses émissions de gaz à effet de serre très faibles. De plus, la construction respecte la réglementation thermique en vigueur, c’est-à-dire la RT2012. Cette norme impose que l’objectif de consommation maximum ne doit pas dépasser 40 kWh/m² SHON dans les régions du Sud-Est contre 65 kWh/m² SHON dans les régions les plus froides. Il y a aussi la maison passive qui peut couvrir les 90% de ses besoins en chauffage. Concernant sa construction, le besoin en énergie ne doit pas dépasser 50 kWh/m²/an.

Les matériaux privilégiés dans une construction écologique

Pour tous travaux de construction de maison, le choix de l’emplacement est important. Avant de procéder aux travaux, une étude de terrain et d’implantation doit avoir lieu. Contrairement aux maisons traditionnelles, les maisons écologiques sont moins énergivores et plus respectueuses de l’environnement. Pour plus de renseignement, vous pouvez vous rendre sur le site auditpeb.be. Ce sont donc les matériaux utilisés durant la construction qui détermineront l’efficacité énergétique de la maison. Les matériaux privilégiés devraient être de qualité supérieure. Mais par-dessus tout, ils doivent être écologiques, recyclables et naturels. Parmi eux figurent le bois, la paille, le béton de chanvre, l’acier et la brique en terre cuite. Pour une construction de masse, on peut aussi recourir à d’autres matériaux tels que la brique monomur, le parpaing en bois, le béton cellulaire, la brique de terre compressée et la brique silico-calcaire. Si tels sont les matériaux sollicités pour les travaux de gros œuvre, il y a aussi les matériaux recommandés pour les seconds œuvres dans le cadre d’un concept « verte ». Pour limiter, voire éliminer les déperditions énergétiques dans le respect de l’environnement, il faut bien choisir vos matériaux isolants, pour l’isolation acoustique comme pour l’isolation thermique. Parmi les différents types d’isolants disponibles sur le marché, misez sur les fibres minérales, végétales et animales (laine de roche, laine de bois, laine de verre, laine de mouton et le chanvre).

Mon Coin Design