Un livre insolite qui s’autodétruit après ouverture

livre insolite qui s'effaceUn livre insolite écrit sur un papier à durée de vie limitée, ce n’est pas le dernier gadget de l’agence Mission Impossible, c’est la dernière trouvaille d’un éditeur argentin pour mettre en avant ses jeunes auteurs. Le principe a de quoi surprendre : l’encre s’efface au bout de deux mois…
The Book that Can’t Wait, comprenez le livre qui n’attend pas, est un ouvrage qu’on ne laisse pas prendre la poussière. Pas question de le poser sur le chevet et de remettre sa lecture à demain. Parce que demain les pages seront blanches comme neige ! A partir de la 1ère ouverture, le lecteur dispose de 60 jours pour lire l’ouvrage. L’encre réagit tout simplement au contact de la lumière et de l’air ambiant. Et c’est ainsi que débute le compte à rebours, tic tac…
L’idée d’Eterna Candecia part d’un bon sentiment : attirer l’attention des lecteurs en leur proposant une idée novatrice et un petit challenge improbable et excitant. En revanche ceux qui adorent prendre leur temps pour savourer un livre, ceux qui ont tendance à s’endormir entre deux pages et ceux qui remettent la lecture à demain risquent de ne pas s’y retrouver…
Alors, concept intéressant pour valoriser de nouveaux auteurs ou idées farfelue qui risque de léser le lecteur ? Qu’on soit pour ou contre, on soulignera l’originalité du concept qui a visiblement déjà conquis les Argentins : la maison d’édition est en rupture de stock…
Moi je commanderais bien Fahrenheit 451 ou l’Histoire sans fin…

Mon Coin Design