Un Nautilus nouvelle génération pour 2013

seaorbiter un bateau vertical
Ce Nautilus vertical aurait de quoi rendre jaloux Nemo lui même (le capitaine pas le sushi).  Véritable plateforme d’exploration océanique, le monstre d’aluminium baptisé « SeaOrbiter » n’est pas un simple concept : c’est un projet en pleine construction qui sera mis à l’eau l’année prochaine.

Au moment où vous lisez ces quelques lignes, SeaOrbiter est entrain de voir le jour. Fruit de la collaboration de Jacques Piccard (océanographe) et Jean-Loup Chrétien (spationaute), il coûtera au total plus de 52 millions de dollars. C’est le montant minimum pour permettre au bébé de Jacques Rougerie (architecte français), de se concrétiser.

seaorbiter nautilus 2013
Ce sous-marin nouvelle génération embarquera un équipage de 18 personnes dont la mission sera de collecter des données sur le réchauffement global et les écosystèmes aquatiques.

Haut de 51m, le Nautilus en forme d’hippocampe se présente comme une nouvelle façon d’explorer les océans, aussi bien en surface qu’en profondeur. Car l’hippocampe en question comprend une partie immergée offrant une vue saisissante sur les abysses.

SeaOrbiter est équipé de deux hélices pour contrôler la trajectoire même si son but premier est de se laisser porter par les courants marins. La coque est un alliage de magnésium et d’aluminium ultra résistante pour une durée vie optimale.

Il va falloir être patient , le Nautilus ne sera mis à l’eau qu’en octobre 2013. D’ici là il faudra se contenter de Jules Verne…

nautilus, bateau d'exploration sous-marine

[nggallery id=141]
Source : Jacques Rougerie

……..

Mon Coin Design