Le détecteur de fumée: bien plus qu’une obligation !

Que dit la loi?

D’après la loi n° 2010-238, toutes les habitations Française devront être équipée d’au minimum un détecteur de fumée avant le 8 mars 2015. Un détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) est un élément de sécurité qui vous permet d’être alerté très rapidement en cas de présence anormale de fumée dans votre habitation. Cette obligation d’installation initiée par le député Pierre Morange a pour but de diminuer de moitié le nombre de victimes liées aux incendies domestiques. En France, tous les détecteurs de fumée doivent comporter le marquage CE ainsi que le label EN14604. Pensez-donc à vérifier que ces 2 mentions obligatoires apparaissent bien sur l’emballage du produit.

Choisir un DAAF

Le choix d’un détecteur de fumée doit se faire à l’aide des critères suivants:

  • Le respect des normes (Le marquage CE et EN14604 sont obligatoires)
  • La durée de vie des piles (Un détecteur de fumée à piles lithium sera plus cher à l’achat mais vous permettra de gagner en tranquillité et d’économiser sur le long terme)
  • La durée de garantie de l’appareil
  • Les fonctions et l’ergonomie produit
  • Le ou les systèmes de fixation proposés (Certains modèles proposent en plus du système traditionnel, une fixation adhésive ou aimantée)
  • Le design (Et oui, un détecteur de fumée n’est pas obligatoire “blanc et moche”. Pour preuve les sites en ligne proposent des DAAF alliant performance et design)

détecteur de fumée design

Installer un détecteur

Pour une bonne protection, il est recommandé d’installer au moins 1 détecteur de fumée par étage ainsi qu’un autre dans chaque couloir menant aux chambres. Concernant l’emplacement du détecteur, il faut savoir que la fumée monte vers le plafond. C’est donc à cet endroit que le détecteur sera le plus efficace. Pensez également à l’éloigner d’au moins 30 cm du mur le plus proche. Pour installer un détecteur à fixation traditionnelle il vous faut:

  • Un crayon
  • Une perceuse
  • Un tournevis
  • Des vis et chevilles adaptés à votre plafond.
  • Une fois votre détecteur déballé, séparez le socle de fixation du reste de l’appareil.
  • Tirez sur la languette rouge pour activer les piles de votre détecteur.
  • A l’aide du crayon, reporter ensuite les points de fixation du socle sur votre plafond, puis percer.
  • Insérez ensuite les chevilles dans votre support.
  • Vissez maintenant le socle sur votre plafond à l’aide d’un tournevis.
  • Réemboiter votre détecteur en le présentant bien en face des encoches puis en le tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.

Enfin procéder à un test de votre détecteur pour vous assurer de son bon fonctionnement. (Pour de plus ample informations consultez la notice de l’appareil)

Les détecteurs ont fait leurs preuves

Certains pays ont adoptés le détecteur de fumée depuis bien longtemps. C’est notamment le cas de la Norvège qui, équipée à plus de 98% a réussi à diviser par 2 le nombre de victimes des incendies. Je vous invite également à consulter les différents articles en ligne qui prouve une fois de plus l’efficacité du dispositif. N’oubliez pas qu’en cas d’incendie le détecteur de fumée sera votre meilleur allié pour être prévenu rapidement du danger et évacuer les lieux en toute sécurité.

Mon Coin Design