Les carreaux de ciment : leur histoire et leur fabrication !

Le carreau de ciment : histoire et fabrication !

Envie d’un sol rétro ? De trouver un juste équilibre entre carrelage et mosaïque pour un rendu original et élégant ? Les carreaux de ciment, c’est ce qu’il vous faut ! Cet art à part est l’objet de décoration qui revient à la mode. Inventé au milieu du XIXème siècle, il était largement prisé des plus riches. Pour un intérieur en couleur, avec élégance et finesse, il sera l’atout numéro 1 de votre intérieur. Petit tour d’horizon sur son histoire et sur les diverses méthodes de fabrication et leur évolution !

Presque deux siècles d’histoire !

Le patrimoine français recèle de richesses méconnues et de petits trésors qu’il est bon de redécouvrir régulièrement. Parmi eux ? Les carreaux de ciment ! Aussi appelés carreaux-mosaïques, ils font l’objet d’un dépôt de brevet d’invention en 1851. C’est tout simplement l’idée d’un nouveau procédé de fabrication qui aboutit à sa naissance. L’ambition d’Etienne Larmande, son inventeur ? Réussir, via un nouvel alliage, à donner plus d’élégance et de charmes à ces intérieurs. C’est en Ardèche qu’il trouve ses origines. Depuis, il connait toujours un certain succès !

C’était aussi un moyen de proposer à un coût modéré un alliage qui assurait un bel effet dans les intérieurs. Pensé pour l’intérieur des personnes modestes, il séduit également une population plus aisée quoi y voit un vrai atout charme pour leurs appartements. Lorsqu’il arrive sur le marché, il rencontre ainsi un véritable succès ! Nettement moins cher que la pierre, le marbre ou le granito, il envahit l’intérieur des maisons françaises ! Un succès toujours entretenu aujourd’hui.

 

La tradition

Etienne Larmande a réussi à mettre au point un procédé tout nouveau pour produire ces petits carreaux de ciment. Plutôt que d’utiliser du marbre ou de la pierre, qui sont des manières nettement plus chers, il réalise un alliage à partir de chaux hydraulique mélangée à de l’argile calcinée, du sable et un peu d’eau. Cela lui a permis de produire une matière qui durcit rapidement pour devenir aussi solide que la pierre ordinaire. Mais sans passer par une étape de cuisson !

En fait, c’est un simple procédé chimique qui est ainsi découvert ! Désigné par le nom de carbonisation, c’est lui qui est à l’origine de l’existence du ciment. L’oxygène, l’air et l’eau agissent conjointement et permettent la solidification de cette matière facile à faire et nettement moins chère. D’où son important succès en France et ce dès son arrivée. Les carreaux de ciment, c’est une solution économique qui présente tous les avantages de la pierre sans en avoir le coût !

 

Une fabrication toujours traditionnelle

Si quelques évolutions ont bien entendu été apportées, les carreaux de ciment restent toujours fidèles à eux-mêmes. Il s’agit toujours de fabriquer un élément qui présente toutes les caractéristiques du marbre et de la pierre mais à un prix moins élevé. Ce qui a pu notamment évoluer, c’est leur format. Celui-ci dépend du moule à partir duquel sont coulés les carreaux. D’une forme carrée, il a de manière traditionnelle une longueur de 20 centimètres.

Néanmoins, on en trouve aussi en forme rectangulaire, triangulaire, octogonale… L’avantage est qu’il est facile de jouer sur les formes et donc d’en faire un élément de décoration qui évolue.

Une décoration idéale

Il n’y a plus qu’à jouer de couleurs et de motifs pour obtenir un élément de décoration à la fois original, élégant et à petit prix. Pour votre intérieur ou même pour une terrasse de jardin, les carreaux de ciments sont sans doute le petit plus qui donnera à votre maison cette touche originale et légèrement rétro.

 

Enregistrer

Mon Coin Design