Gaudí, architecte de génie

Architecte de renommée internationale, Gaudí a su traduire en plan une réflexion sur l’espace, la lumière, les volumes et les matériaux. Professionnel de haut niveau, Gaudí a, avec détermination et abnégation au travail, imposé tout son savoir et tout son art, comment en témoignent les nombreuses réalisations qu’il a faites. Son immense talent en matière de modernisme a inventé un langage architectural unique, personnel et sans précédent qu’il est toujours difficile de qualifier. Pour Gaudí, l’essence et le sens même de l’architecture devaient s’inspirer des modèles offerts par la nature tout en respectant ses lois. Il ne s’agissait pas de la copier mais de suivre son cours à travers un processus de coopération et, dans ce contexte, faire de son architecture l’ouvrage le plus beau, le plus durable et le plus efficace possible. Ainsi, Gaudí affirmait : « L’originalité consiste à revenir aux origines. » Grâce à une amitié avec laquelle l’architecte put entamer un véritable parcours professionnel où il allait pouvoir développer toutes ses qualités artistiques.

Ses premières œuvres majeures voient le jour dès 1883, la Casa Vicens et la Sagrada Família, temple expiatoire. Pour cette dernière, il s’appuie sur ses solides connaissances liturgiques pour insérer de nombreux symboles pieux dans son architecture naturaliste-moderniste. Il est le premier architecte à utiliser l’arc en chaînette et les voûtes hyperboloïdes dans un église. Cela lui permet d’alléger la structure du bâtiment, offrant un spectacle lumineux et d’une grande finesse. Monument emblématique de Barcelone qui devrait être achevé d’ici une dizaine d’années, la Sagrada Família attire aujourd’hui plusieurs millions de visiteurs par an.

En 1886 Güell, son ami et mécène, lui confie ensuite un projet d’urbanisation sur le site magnifique de la “montagne pelée” : le parc Güell. Faisant la part belle au paysage, les constructions sont érigées dans des formes organiques. L’entrée, encadrée des deux pavillons qui composaient la conciergerie, révèle le monumental escalier principal et la salle Hypostyle, puis un système complexe de chemins et de viaducs permettent d’évoluer dans ce parc devenu public en 1926. Naturellement, il existe différentes façons de le visiter dont des sites qui permettent de trouver des billets pour le Parc Güell mais aussi pour d’autres œuvres du célèbre architecte.

En 1904 Gaudi construit un bijou au centre de Barcelone : la Casa Batlló. Sa façade de pierre à la forme ondulée est parée d’un trencadís de verres colorés et de disques en céramique, sous une toiture dont les écailles polychromes rappellent le dos d’un reptile. L’intérieur, d’inspiration animale et végétale, n’est que douceur et courbes voluptueuses.

Deux ans après la sculpturale Casa Mila voit le jour. Aucune ligne droite, une façade auto-portée aux formes d’un rocher modelé par les vagues, des balcons en fer forgé inspirés de la végétation marine, le bâtiment paraît vivant. Ses sept niveaux sont bâtis sans mur porteur grâce à un ingénieux système de résille métallique appuyées sur des piliers de pierres et de briques.

Une visite de Barcelone ne peut être complète sans admirer le travail de son architecte le plus célèbre. De nombreuses visites touristiques sont dédiées à Gaudi, mais il faut savoir que la plupart des bâtiments ne peuvent être admirés que de l’extérieur. Il est cependant possible de découvrir l’architecture de différents sites majeurs également virtuellement comme ce magnifique Time Lapse de la Sagrada Familia.

Mon Coin Design